Archives du mot-clé Polig Monjarret

Le Pan Celtic Festival célèbre Pâques 1916.

Depuis 1971, le Pan Celtic Festival rassemble sur 5 jours des représentants des 6 nations celtiques, le Pays de Galles, l’Ile de Man, l’Écosse, la Cornouailles, la Bretagne et bien évidemment l’Irlande.

Pan-Cheilteach-2016_sm

Cette année, c’est la ville de Carlow qui accueillait le festival durant la semaine de Pâques. La Bretagne y était représentée notamment par le Cercle de Ploemel.

PanCeltic2016Ploemel

Le Cercle de Ploemel

A noter que pendant des années, c’est Polig Monjarret qui fut le correspondant du festival pour la Bretagne et qu’à un moment où le festival connaissait des difficultés financières, au milieu des années 80, Polig Monjarret dessina le drapeau interceltique sous forme d’autocollant dont les premiers 1000 exemplaires furent vendus durant le Kan ar Bobl se tenant à cette époque au Palais des Congrès de Lorient. Polig fit don de sa création à l’association Dalc’homp Soñj qui la diffusa sous forme de pin’s, d’autocollants, de drapeaux à des milliers d’exemplaires à travers les pays celtiques comme on peut le voir sur la façade de l’Irishman.

PanCelticDrapeau

Le drapeau interceltique au premier plan.

En cette année 2016, le Pan Celtic Festival a consacré plusieurs moments au centenaire du soulèvement de Pâques 1916 dont notamment une pièce de théâtre . Cliquer sur la photo ci-dessous pour voir une courte vidéo de la pièce de théâtre.

PanCelticTheatre3

Cliquer sur la photo ci-dessus pour voir une courte vidéo de la pièce de théâtre.

PanCeltic2016

A Carlow.

(petit reportage de Joss ar Gall et Jacques-Yves Le Touze)

Publicités

Le Bagad de Vannes invité à la Saint-Patrick 2016 à Dublin.

bagadvannes2

C’est une première. Et non des moindres. Si Polig Monjarret, grand rénovateur des bagadoù, avait conduit plusieurs formations vers le port de Cobh, aux portes de Cork, plein sud de l’Irlande, via « Brittany Ferries », à l’orée des années 70, c’est à Dublin, capitale radieuse, que s’amarre le Bagad de Vannes, cette année.

Pas n’importe quelle année, mais… cuvée historique oblige, celle du Centenaire de l’Easter Rising, le soulèvement de Pâques 1916, qui conduira, six ans plus tard, à l’indépendance de l’île gaélique après plus de 700 ans d’Occupation anglaise.

Etre sélectionné par le Comité Saint-Patrick n’est pas une mince affaire. Il y a plus d’un an que celui-ci avait le Bagad de Vannes – Bagad Er Melinerion –  dans la mire, depuis sa victoire, fin janvier 2015, lors de la finale de l’émission « Un Incroyable talent » (M6, 3,5 millions de téléspectateurs).

Ce soir là, « War Raok Melinerion » (en avant !), une marche stimulante, avait raflé la mise grâce au vote écrasant du public.

Cette victoire avait déjà valu au Bagad de Vannes d’être invité au Québec, en juillet dernier, puis d’obtenir une « carte blanche » au Festival Interceltique à Lorient. Il y produisit l’avant-première de sa dernière création : « Contre Champ » aux accents de musique de film.

Dirigée par Etienne Chouzier, 25 ans, la formation vannetaise se distingue par la virtuosité de ses innovations. Déjà, avec « Melin’Art Orchestra », en 2014, il avait fait sauter les barrières entre musique traditionnelle et musique classique. Il incarne un authentique renouveau dans l’univers des bagadoù, ce qui lui vaut maintes distinctions. Grâce au magazine « Télé 7 Jours », par exemple, « Melinerion » a battu un record. Son CD des trois titres du « prime time » de M6, atteignit 50.000 exemplaires l’été dernier en « + produit » siglé « Interceltique ».

Bientôt, il fera l’Olympia (5 février 2017). Entretemps, les jeunes musiciens cherchent à le rejoindre. Au Bagad de 1ère catégorie (classé 5ème à Brest) qui vise un nouveau podium à Lorient, à l’été 2016, s’ajoute un Bagadig (4ème catégorie) et, pour les débutants du premier souffle, un « Bagadadig » d’école.

Il est aussi le seul Bagad à bénéficier d’un Cercle de Partenaires. Il est présidé par Patrick Mahé, éditeur, écrivain, ancien Rédacteur en chef de Paris Match, membre de l’Institut Culturel de Bretagne – Skol Uhel Ar Vro– délégué à la Culture bretonne à la Mairie de Vannes. C’est lui qui a dessiné la prestation de Dublin.

Les liens entre l’Irlande, la Bretagne et le Morbihan se consolident donc. Il y a trois ans déjà, pour la Saint-Patrick, « Tourism Ireland » avait fait illuminer en vert la Porte Saint-Vincent, sur le port à Vannes. Cette distinction apparaît dans un film documentaire : « The Greening ». Le port de Vannes s’y trouve, soudain, subtilement associé à l’Opéra de Sidney ou au Corcovado à Rio, merveilleusement illuminés de rayons vert Irlande.

Outre la parade de prestige de la Saint-Patrick (17 Mars), le Bagad Er Melinerion se produira à « Mansion House », puis donnera une double aubade, le 18 devant la Mairie (« City Hall »). La Maire de Dublin aura reçu une délégation la veille. Et même… l’Ambassade de France.

StPatricksDayDublin

La grande parade de la St Patrick en 2015 à Dublin

David Robo, maire de Vannes et conseiller Régional est du voyage. L’occasion pour lui de consolider les contacts « Breizh-Eire », notamment à travers le Club des Plus Belles Baies du Monde, dont le siège est à Vannes et qui fêtera le congrès de ses 20 ans en 2017 dans le Golfe du Morbihan et en baie de Quiberon.

L’occasion, aussi, pour les entrepreneurs présents de multiplier les contacts avec la Chambre de Commerce et d’Industrie irlandaise.

Parmi les partenaires actifs du Bagad, on remarque des firmes emblématiques de Bretagne, telles « Armor-Lux » ou « Lancelot » (Bières de Bretagne et Breizh-Cola). La première équipe le Bagad en marinières et tenues de parade ; la seconde a financé la bombarde basse «Duchesse Anne », un prototype qui fait déjà des petits.

Parmi les autres soutiens efficaces : La distillerie des Menhirs (whisky Eddu), Stef, le transporteur frigorifique, la laiterie de Kerguillet, Hamiform, Intersport et, bien sûr, l’Office de Tourisme du pays de Vannes (Ti An Douristed).

Les Institutions ne sont pas hors jeu : Mairie, Conseil Départemental, Région, ayant à cœur de porter à l’International (bientôt New York ?) les valeurs d’un Bagad, considéré comme étant le plus audacieux de Bretagne.

 

Bagad de Vannes Melinerion :

www.bagad-de-vannes.com

Compte Twitter :@bagadmelinerion