Archives du mot-clé Lorcán Mac Mathúna

Interceltique 2016: une soirée remarquable consacrée au soulèvement irlandais.

Bien que dédié cette année à l’Australie, le Festival interceltique a tenu à consacrer le 11 août dernier au Grand Théâtre de Lorient une soirée au soulèvement irlandais de Pâques 1916.

visionnaries1916fil

La troupe de « 1916, visionnaires et leurs paroles »

Comme nous l’indiquait le directeur du FIL, Lisardo Lombardia, il était inconcevable que l’interceltique passe à côté de cet évènement majeur dans l’histoire contemporaine des pays celtiques.

En une sorte d’introduction à cette soirée, l’Institut Culturel de Bretagne proposait dans l’après-midi une conférence sur le thème de Pâques 1916 par Alain Monnier. Devant près de 120 auditeurs, ce spécialiste de l’Irlande a permis de mieux comprendre les origines et les raisons de ce soulèvement. L’ICB en a d’ailleurs fait une plaquette dont nous reparlerons plus tard.

La soirée « 1916, les visionnaires et leurs paroles » programmée et choisie volontairement par le FIL pour mettre en exergue le centenaire de 1916 était quand même un pari osé de la part des organisateurs et le Comité Irlande 2016 en a fait l’évènement de l’été  en ce qui concerne la programmation 1916-2016 en Bretagne. Ce pari fut gagné car près de 700 spectateurs ont finalement assisté à cette soirée mémorable.

Alternant la lecture de textes écrits par les principaux acteurs du soulèvement par l’excellente actrice Elaine O’Dea, l’interprétation parfaite par Lorcán Mac Mathúna et Íde Nic Mhathúna de chants et de musiques composés par ces mêmes personnalités, sur fond d’images d’archives de l’Irlande des années 1910-1916, ce spectacle a conquis les personnes présentes. L’accompagnement musical de grande qualité comprenait Martin Tourish à l’accordéon,  Daire Fougère au violon, de Eamonn Galdubh au uillean pipes.

Les textes très prenants choisis illustraient les réflexions, les passions, les doutes , les motivations des héros de 1916. L’un de ces textes fut vivement applaudi par l’audience car il résonnait sans doute avec force avec la situation en Bretagne: une déclaration de Patrick Pearse dénonçant la situation de l’enseignement en Irlande qui déniait toute place à la langue et à la culture irlandaises…..

Remarquable, il n’y a pas d’autre terme, pour qualifier cette soirée exceptionnelle que les spectateurs eurent beaucoup de mal à quitter, enchaînant les bis jusqu’à épuisement de Lorcan Mac Mathuna qui déserta la scène pour  le hall du Grand Théâtre où il fut véritablement assailli par tous ceux qui voulurent se procurer le CD du spectacle.

Une grande réussite qui toucha au coeur les participants.

Merci à Lisardo et à l’Interceltique d’avoir permis la venue en Bretagne d’une telle performance.

PS: on peut se demander pourquoi il n’y a  que  peu de spectacles de ce style produits en Bretagne …….

Publicités

Le 46ème Festival interceltique de Lorient va célébrer le centenaire du soulèvement de Pâques 1916.

Consacré cette année à l’Australie, le Festival interceltique de Lorient n’en oubliera pas moins le centenaire du soulèvement irlandais de Pâques 1916 qui allait conduire à la fondation du seul état celtique actuellement indépendant.

1916FIL

C’est au Grand Théâtre, à 21h, le jeudi 11 août que le FIL présentera la création de Lorcán Mac Mathúna , « 1916 – Visionnaires et leurs paroles ».

Ce spectacle fait partie des 9 projets retenus par l’Arts Council irlandais pour la célébration du centenaire de 1916.

Cent ans après la Révolution Irlandaise issue de l’influence de poètes et de visionnaires, ce spectacle explore les écrits et idéaux des leaders de l’insurrection de Pâques 1916, dans un drame spectaculaire et une interprétation musicale inspirée de leurs vies, leurs mots et leur travail.

L’interprétation du chanteur irlandais Lorcán Mac Mathúna est une réponse artistique et poétique à l’avant-garde de ces révolutionnaires et à l’impact qu’ils ont eu sur la vie des Irlandais, qui résonne encore aujourd’hui.

L’actrice Elaine O’Dea interprète notamment une vision poétique avant-gardiste déclinée sur un fond d’images d’archives irlandaises datant d’il y a cent ans.

Les voix d’enfants, de femmes et d’hommes célébrant le peuple d’Irlande renvoient aux mots et à l’esprit de l’Insurrection Pascale de 1916. Parmi elles, on retrouve les voix de  Lorcán Mac Mathúna et de Íde Nic Mhathúna, accompagnés de Martin Tourish à l’accordéon, de Daire Fougère au violon, de Eamonn Galdubh au uillean pipes, ainsi que de l’interprétation de la talentueuse actrice Elaine O’Dea.

Lorcan

Lorcán Mac Mathúna

Lorcán Mac Mathúna est un auteur-compositeur-interprète irlandais, dont le style personnel s’inspire de l’improvisation musicale et des techniques vocales du Sean-Nós, ou le chant traditionnel irlandais.

Son travail se concentre sur les airs traditionnels d’Irlande, ainsi que des compositions contemporaines tirées de l’improvisation et de la musique électronique.

Lorcán Mac Mathúna est influencé par la tradition du Sean-Nós depuis l’enfance. Ce sont ses parents qui lui  ont transmis cet héritage musical tout au long de sa jeunesse. Au sein du cercle familial, le chant vocal était le compagnon familier des journées, ce qui explique aujourd’hui l’engouement de Lorcán pour cette technique unique.

S’inspirant des racines traditionnelles du Sean-Nós, Lorcán Mac Mathúna a mélangé les principes de base de l’improvisation aux compositions contemporaines. C’est véritablement un chanteur moderne navigant confortablement entre la tradition et l’avant-garde.

Et aussi une conférence sur » l’Irlande cent ans après 1916″.

erwanfouere

Erwan Fouéré

Par ailleurs, dans le cadre des conférences de l’Université Populaire Bretonne à la chambre de commerce de Lorient, Emglev Bro an Oriant et l’Institut Culturel de Bretagne proposeront le vendredi 12 août, à 17h, une conférence d’Erwan Fouéré, diplomate irlandais, membre du Centre for European Policy Studies , sur « L’Irlande, 100 ans après le soulèvement de Pâques 1916 ».

1916FIL2016