Archives du mot-clé Croke Park

Dublin 2016: la reconnaissance du dynamisme du football gaélique breton.

Début août, Dublin accueillera , dans le cadre du centenaire de Pâques 1916, les Jeux gaéliques mondiaux, auxquels est invitée l’Équipe de Bretagne de football gaélique. L’occasion de faire le point avec Fabien Régnier, un des responsables de l’Équipe de Bretagne, et par ailleurs, président du club de Lorient, le Lorient GAC.

EquipedeBretagneFG

4 des joueurs de l’Équipe de Bretagne qui sera présente à Dublin.

– L’Equipe de Bretagne de football gaélique va participer aux jeux mondiaux de Dublin en août prochain. Depuis quand existe cette équipe de Bretagne et comment est-elle composée ?

– Fabien Régnier : L’équipe de Bretagne, sous sa forme actuelle, existe depuis juillet 2012. Elle a été créée pour répondre à une invitation des Galiciens qui souhaitaient organiser un premier match international. Une quinzaine de volontaires avaient alors fait le déplacement. L’expérience positive, le potentiel de l’équipe et les liens tissés au cours de cette aventure ont marqué un véritable acte fondateur, qui nous a ensuite permis de développer, structurer et pérenniser cette sélection.

Auparavant, des « Équipes de Bretagne » avaient ponctuellement participé à des rencontres, mais c’est véritablement en 2012 qu’un projet durable et structuré s’est concrétisé.

– Que représente pour vous cette participation à ces jeux mondiaux ? Quelle place pensez-vous pouvoir tenir ? Quel est le programme pour les Bretons qui feront le déplacement ?

– FB : C’est une formidable reconnaissance pour notre développement et une grande fierté. Nous évoluerons dans la compétition des « non-irlandais » avec 13 autres équipes. La liste des participants confirme que la Bretagne est un des premiers endroits au monde où le football gaélique s’est développé avant tout auprès de la population locale, avec peu ou sans présence irlandaise. En Europe, seuls la Galice, l’Italie et un certain nombre de clubs français sont également concernés. C’est en quelque sorte une récompense pour notre travail.
Le niveau du tournoi sera très relevé. Les équipes d’Amérique (New York, Canada, Argentine) ont un historique plus important et certains joueurs pratiquent le sport depuis leur plus jeune âge. D’autres comme la Chine ont une expérience plus récente, mais s’appuient sur un noyau universitaire avec de très bons athlètes. Il reste malgré tout une grande part d’inconnu car il s’agit seulement de la 2ème édition de ces jeux, et beaucoup y participent pour la première fois.
L’objectif pour la Bretagne est de donner le meilleur et de montrer une belle image de notre équipe. Il s’agit de notre première participation à un tournoi officiel. Cela nous a contraint à une certaine restructuration, mais ça nous permet également de poser les bases pour l’avenir. Cette première expérience en appelle d’autres et avec une organisation solide et un soutien du public, nous espérons motiver de nombreux joueurs et futurs joueurs à rejoindre l’Équipe de Bretagne à l’avenir.

L’équipe arrivera à Dublin le samedi 6 août, elle se préparera avec un club local et défilera lors de la cérémonie d’ouverture le dimanche 7 à Croke Park. Les matchs se joueront du mardi 9 au vendredi 12 août.  Le format de la compétition est typiquement irlandais, avec un système de repêchage et de consolantes qui assure à toutes les équipes de jouer un certain nombre de matchs. Chaque équipe est assurée de jouer au moins 3 journées, sur les 4 jours de compétition.

CrokePark

Croke Park où se dérouleront la cérémonie d’ouverture et les phases finales des Jeux gaéliques mondiaux.

– Que pense le GAA irlandais du développement assez exceptionnel du football gaélique en Bretagne ?
FB : Pour le moment, la fédération irlandaise fait office de fédération internationale, et soutient logiquement le développement de ses sports à travers le monde. Cela fut assez marquant pour la Bretagne, qui a bénéficié de nombreux programmes d’accompagnement sur le coaching, l’arbitrage, le matériel, le développement jeunesse, afin de répondre à une forte demande.

La visite du président irlandais, Michael D. Higgins, à Lorient en 2014 fut également une belle marque de reconnaissance. A sa demande, une rencontre avait été organisée avec les acteurs locaux. Plus généralement, les Irlandais sont souvent enchantés d’apprendre que leurs sports traditionnels sont pratiqués par des étrangers.

– Comment voyez-vous l’avenir du football gaélique en Bretagne ?

FB : Après une croissance importante du nombre de clubs (une douzaine en 15 ans), le nombre connaît désormais une certaine stagnation qui s’explique par le fait que les principales villes sont désormais « équipées ». Le développement se poursuit davantage au sein de la ligue et des clubs existants avec de nouvelles équipes (féminines, jeunes, équipes B), des compétitions mieux structurées, une sélection, etc…

Ce type de développement est moins visible mais tout aussi important : avant de lancer de nouveaux clubs, il est important de pérenniser la pratique et de structurer les associations existantes. A ce titre, l’implication des bénévoles est primordiale : notre sport dispose encore d’une faible notoriété et de peu de reconnaissance de la part des instances. Tout est encore à construire, et chaque membre est en mesure de jouer un rôle important.

– En dehors du déplacement à Dublin, quels sont les principaux événements pour le football gaélique breton dans les mois à venir ?

FB : La plupart des clubs reprendront le chemin de l’entraînement courant août, afin de se préparer pour la reprise du championnat en septembre. Plusieurs d’entre eux feront aussi le déplacement au tournoi européen de Maastricht.

En ce qui concerne l’Équipe de Bretagne, l’objectif est de développer son activité avec l’organisation de plusieurs stages dans l’année, et la participation à des rencontres, notamment pendant la période estivale.

LogoFootGaelBZH

Le football gaélique breton en quelques chiffres:

Environ 350 licenciés, et 10 clubs actifs actuellement : Rennes, Nantes, Brest, Lorient, Vannes, Quimper, Liffré, Guérande, Pordic et Plédran.

Des équipes féminines à Rennes, Lorient, et en développement dans les autres clubs.

Des sections jeunes à Liffré, Brest, Lorient, Guérande, Vannes et en développement dans les autres clubs.

Le hurling (l’autre sport gaélique) est également pratiqué à St-Brieuc et Rennes.

 

Contact pour toute personne intéressée :

liguebretonne@footballgaelique.com

Propos recueillis par Jacques-Yves Le Touze

Publicités

Et les jeunes Bretons de St-Aubin du Cormier gagnent leur match à Croke Park devant 83 000 spectateurs !

Ce dimanche 24 avril, la GAA, l’organisme qui fédère les sports gaéliques ( voir ici ), célébrait le centenaire du soulèvement de Pâques 1916 par un grand spectacle à Croke Park à Dublin, Laochra (héros en gaélique) après le match de football gaélique opposant Dublin et Kerry.

LiffreCrokePark

La délégation bretonne ce dimanche 24 avril à Croke Park. (Photo Liffré GAA)

Lors de la mi-temps, une équipe formée de jeunes Bretons du Collège Pierre de Dreux à Saint-Aubin du Cormier (1)  ( dont 4 licenciés du club de Liffré) a gagné son match face à l’équipe irlandaise de Currow (Kerry) . Une première historique pour une équipe bretonne à Croke Park, le temple du sport gaélique et ceci devant 83 000 spectateurs. Une super expérience et des souvenirs marquants pour les jeunes Bretons.

Prochaine visite bretonne: l’Equipe de Bretagne de football gaélique défilera à Croke Park avec les autres équipes nationales invitées en août prochain lors du Championnat mondial des sports gaéliques. (voir ici)

Le spectacle Laochra a conclu cette journée très spéciale pour la GAA. Quelques images ci-dessous.

Le spectacle retransmis sur TG4:

//players.brightcove.net/1290862567001/EJpe9ul_g_default/index.html?videoId=4860412670001

(1) juste un rappel historique qui semble avoir échappé à certains: Pierre de Dreux, connu sous le nom de Pierre Mauclerc, fut régent du Duché de Bretagne, de 1213 à 1237, et s’appliqua à renforcer l’état breton; Saint-Aubin du Cormier fut le lieu qui vit s’affronter en 1488 les troupes bretonnes et françaises, bataille perdue par les Bretons qui marqua le début du processus d’annexion de la Bretagne par la France.

La Bretagne aux Championnats mondiaux des sports gaéliques à Dublin cet été.

Dans le cadre du centenaire de Pâques 1916, la GAA (Gaelic Athletic Association) organise en août prochain à Dublin les seconds championnats mondiaux des sports gaéliques.

La GAA a en effet eu un rôle important dans le réveil politique et culturel de l’Irlande à partir de sa création en 1884 et nombre des participants au soulèvement de Pâques en étaient d’ailleurs  membres.

GAA20162

Aoghán Ó Fearghail, au centre, lors de la présentation des jeux à Croke Park, cette semaine.

Cette semaine, le président de la GAA, Aoghán Ó Fearghail, a officiellement présenté à Croke Park ces jeux mondiaux qui rassembleront près de 2000 participants répartis en 87 équipes masculines et féminines tant en football gaélique qu’en hurling. A noter la place donnée à la Bretagne dans l’intervention du président de la GAA à la RTE (voir la vidéo en fin d’article).

La Bretagne y sera représentée par l’équipe de Bretagne de football gaélique aux côtés d’une vingtaine d’équipes d’autres nations dont l’Argentine, l’Afrique du Sud, l’Australie, le Canada, les USA, la Chine, la France, l’Italie ou encore la Galice.

La cérémonie d’ouverture aura lieu le dimanche 7 août à Croke Park, dans un stade plein à la mi-temps de la demi-finale nationale de hurling et sera retransmise à la télévision sur RTE, Sky et GAAGo.

Les équipes défileront toutes sur le terrain du stade mythique de Croke Park dans un cérémonial proche de celui des Jeux Olympiques. Le soir, place à la détente avec  un concert.

Les matchs se joueront du mardi 9 au vendredi 12, ils se tiendront à l’UCD Dublin (université de Dublin), et les finales se joueront à Croke Park.Les équipes seront classées par niveau et par type (irlandais / non-irlandais) et les matchs se joueront à 9 contre 9 (à priori), pour une sélection totale de 12 joueurs par équipe.

La cérémonie de clôture aura lieu le dimanche 14 août à Croke Park.

LogoFootGaelBZH

D’ici là, l’équipe de Bretagne a 4 mois pour se préparer. Les sélectionneurs bretons Vincent Héry (Guérande) et Tangi l’Hostis (Brest) ont annoncé une présélection de 26 joueurs.Le stage de sélection aura lieu le samedi 7 mai à Liffré après un premier match Bretagne – France . Les 12 joueurs sélectionnés participeront à un stage de préparation le weekend du 2 juillet à Erdeven. A cette occasion, un nouveau match Bretagne – France sera organisé.

Cette présence bretonne à Dublin a bien entendu un coût financier important et l’équipe de Bretagne va lancer prochainement un appel d’une part aux sponsors éventuels, et d’autre part par une opération de crowdfunding dont nous reparlerons ici.

Les personnes intéressées peuvent contacter Fabien au 0666773124 tant pour des renseignements que pour des propositions d’aide et/ou de collaboration.

Par ailleurs, vous pouvez suivre l’actualité de l’équipe de Bretagne sur sa page facebook .

Pour voir la vidéo, cliquer sur l’image ci-dessous:

GAA2016

6000 collégiens et lycéens rassemblés pour célébrer le drapeau irlandais

07/03/2016. National Flag - special 1916 State Ceremonial event. Pictured Defence Forces Officer Commandant Stephen Mac Eoin waits to hand out an Irish flag as students joind over 6,000 school students from every Secondry School in Ireland to receive the National Flag, in Croke Park as part of the first of series of official State events taking place over the next four weeks as part of the Ireland 2016 Centenary Programme. Photo: Sam Boal/Rollingnews.ie

C’est lundi dernier que 6000 collégiens et lycéens, représentant les établissements scolaires de toute l’Irlande, étaient invités à Croke Park, le temple des sports gaéliques, pour une cérémonie en l’honneur du drapeau irlandais en présence du Président de la République, Michael D. Higgins.

Chaque participant s’est vu remettre un drapeau irlandais ainsi qu’une reproduction de la proclamation de Pâques 1916.