Archives du mot-clé An Post

Le retour des boîtes à lettres rouges à Dublin ?

La poste irlandaise a redonné leur couleur rouge de l’époque britannique à une dizaine de boîtes à lettres pour marquer des lieux importants durant le soulèvement de Pâques 1916. Sur chacune des boîtes en question, un code donne accès à une vidéo racontant les faits survenus sur le site.

Comme cet exemple de reconstitution des combats au College of Sturgeons et mettant en scène Margaret Skinnider.

This is why the post boxes in Dublin have been painted red

The Irish Examiner, 21 mars 2016

Ten post boxes across Dublin at locations such as Stephens Green and Liberty Hall have suddenly turned red.

And some people were a little confused.

The painted – and still working – post boxes are designed to get people talking as well as acting « as beacons for the events they witnessed a hundred years ago ».

It’s all part of a project from An Post ahead of the centenary celebrations this weekend which they hope will draw people’s attention to the lesser-known stories of the 1916 Rising.

Passers-by can text the word printed on the side of the boxes to the number provided to access videos of what would have been happening in that area during the Rising.

As you know, before Irish independence, all post boxes were red. According to the An Post website, « one of the first acts of the new Irish Government was to order that green would be the new colour for Post Office letter boxes ».

The reaction has been fairly positive online with a few wondering if it was the most appropriate of ideas.

For more details, visit the website here.

Publicités

La poste irlandaise édite une série de 16 timbres à l’occasion du centenaire du soulèvement de Pâques 1916.

An Post ( la poste irlandaise) dont le siège se trouve à la General Post Office de Dublin où se trouvait l’état-major du soulèvement, édite à l’occasion du centenaire de Pâques 1916, 4 séries de 4 timbres ayant pour thème cet épisode fondateur de l’Irlande actuelle.

IrelandTimbres1

La première série présente les signataires de la proclamation de la république, Thomas J. Clarke, Seán Mac Diarmada, Thomas MacDonagh, Patrick H. Pearse, Éamonn Ceannt, James Connolly et Joseph Plunkett regroupés selon les mouvements auxquels ils appartenaient, les Irish Volunteers, l’Irish Citizen Army et l’Irish Republican Brotherhood. le dernier timbre représentant le drapeau républicain.

Irlandetimbres2

La seconde série présente les forces impliquées dans le combat à Dublin en 1916 et la complexité de la société irlandaise. Le premier timbre présente d’un côté un agent de police et de l’autre Sean Connolly, les deux premiers tués du soulèvement; le timbre suivant présente les frères Malone, l’un combattant avec les Irish Volonteers, tué dans le combat, l’autre, sergent dans l’armée britannique, tué à la bataille d’Ypres. Le 3ème présente deux femmes impliquées du côté républicain, l’une officier de l’irish Citizen Army, l’autre membre des Cumann na mBan. Enfin le quatrième timbre présente deux républicains dont les photos sont les deux seules restant des photos prises à l’intérieur de la GPO pendant les combats.

IrlandeTimbres3

La troisième série présente  une partie de la proclamation de la république, un des 40 enfants tués durant la semaine de Pâques, une infirmière venant en aide aux blessés, deux des personnes exécutées sans raison par des soldats anglais.

IrlandeTimbres4

La quatrième série comprend un timbre montant les ruines de la poste centrale de Dublin après les combats, puis un autre avec des enfants ramassant du bois dans Dublin dévasté, des prisonniers républicains et enfin Sir Roger Casement exécuté avec 15 autres leaders de l’insurrection. Casement avait été un haut diplomate britannique qui avait dénoncé le colonialisme et l’exploitation humaine au Congo belge et en Amérique du Sud ; c’est Casement qui négocia avec l’Allemagne la livraison d’armes aux Républicains. Fait prisonnier par les Britanniques avant le soulèvement de Pâques, il fut pendu quelque temps après. Son histoire est la trame d’un livre émouvant de Mario Vargas Llosa, « Le rêve du Celte » .

L’ensemble de ces timbres sont disponibles auprès de An Post ici.

Jacques-Yves Le Touze